Echo et Narcisse

par Thierry Onteniente  -  5 Septembre 2015, 21:08

 

Une histoire,

sans savoir.

 

 

"Echo et Narcisse",

par la grâce des dieux si mythologiques,

si symboliques de nos fonctionnements,

est un vieux conte.

 

 

 

 

Rapporté dans le Livre III des Métamorphoses d'Ovide,

Inspiré d'auteurs grecs de l'époque alexandrine,

c'est cette version Echo et Narcisse,

qui est la référence de la majorité des écrivains et des artistes.

Au fil du temps, si le personnage de Narcisse

est resté ancré dans la mémoire collective,

le personnage d'Echo, indissociable,

en a été complètement oublié.

Histoire d’Amour impossible entre un Homme et une Femme,

« Echo et Narcisse » met en scène cette jolie nymphe,

la plus belle qui dansait avec la grâce de l’absolu.

Mouvement premier, son expression est le corps,

la danse est son sang.

 

Echo en symbole de féminité,

représente la nature, l’eau,

source même de la vie,

mais aussi la parole oubliée.

Elle représente le mouvement, la création.

Narcisse, lui, connu de tous,

est obnubilé par sa propre image en reflets.

 

Immobile face à ses fonctionnements:

"Il mourra le jour où il se connaîtra"

De ce conte,

une expression personnelle en peinture à l'huile.

 

 

Un conte à l'huile si fine,

en touches et retouches,

en changements,

en mouvements de chaque instant.

 

 Echo et Narcisse
 Echo et Narcisse
 Echo et Narcisse
 Echo et Narcisse
 Echo et Narcisse
 Echo et Narcisse
 Echo et Narcisse
 Echo et Narcisse
 Echo et Narcisse

Thierry Onteniente ©

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :