Regards de dauphin

par Thierry Onteniente  -  11 Mai 2015, 04:18

Peinture à l'huile sur toile.

Format 3 x 2 m.

 

 

Peinture en anonyme éphémère d’une simple et absurde contribution,

 

L’intention première et inaliénable de cette toile,

 

Est de vouloir parler, exprimer

 

l’impact de cette humanité sur notre planète.

 

 

 

Entre ombres  et lumières,

 

en couleurs primaires,

 

la réponse si légère à une question lourde de sens :

 

 

«  Dis Papa, pourquoi tu ne nous l’as pas dit que la mer est polluée ? »

 

 

Au nadir de toutes les espèces,

 

à l’origine de toute vie,

 

 L’eau, la mer,

 

pose l’importance du monde sous-marin.

 

 

 

Regards de dauphin
Regards de dauphin
Regards de dauphin
Regards de dauphin
Regards de dauphin
Regards de dauphin

 

 

Regards de dauphin

 

qui observe la quille d'un vieux gréement

 

pour fendre les vagues en reflets.

 

 

Regards de dauphin

 

 

 

Une question,

 

 

Une autre question qui devient fondamentale, inlassablement:

 

 

 

« Quel est le regard d’un dauphin ? »

 

 

 

 « Quel regard porte t’il

 

sous la surface des eaux ? »

 

 

Vidéo-diaporama aux couleurs originales. TO©

 

 

Art contemporain,

 

Design en slow,

 

pour une tentative de réponse en poésie.

 

C'était avant.

 

 

 

 

 

Prétention de vouloir transposer

 

cette nature si fragile

 

sur une toile en grand format,

 

en récup. en Recyclage,

 

d'une manière onirique

 

 

 

 

 

 

Humour fragile en politesse du désespoir,

 

Rôle sans fins d’un clown qui cherche la transmission,

 

Voici une intention en intension :

 

 

 

 

Peindre la mer, en mouvement,

 

Vue « par-dessous » la surface,

 

Vue « par-dessus », les apparences.

 

 

 

 

Par le Jeu de photographies (sans retouches)

 

Pour laisser maître la peinture

 

faite d’huiles en classiques traditions,

 

En touches et retouches...

 

En repentir certains disent.

 

 

L’Objectif, toujours en ligne de mire

 

Est bien une Anthropocène délirante

 

Sur une scène de l’absurde.

 

 

 

Filets à plancton,

 

filets en surpêches,

 

filets de déchets,

 

filets de plastiques,

 

Sont autant de voiles sur l’avenir de nos enfants.

 

 

Nageant dans son univers sous-marin,

 

Au regard pur, voir divin, il observe son monde en devenir.

 

Il observe la surface.

 

Surface où l’humanité est sensiblement souveraine.

 

La question, aux apparences subsidiaires,

 

 Trouve la mythologie dans un regard si humain :

 

« Le regard d’un dauphin peut-il être un regard en miroir ? »

 

 

Peinture classique, donc à l’huile. Sur toile.

 

Bleu Jaune – Jaune Bleu

 

Une histoire de peinture.

Une histoire de double regard.

 

 

 

 

Au final s’il en est.

Par l’intervention de la technologie du numérique 

Par inversion de polarité,

Les jaunes deviennent bleus,

Les bleus se transforment en jaunes.

 

 

 

 

Regards de dauphin

Nécessité de faire le lien avec le temps, dans le temps.

 

Nécessité de partager ce mouvement

 

au travers d'une technique ancestrale et une technique numérique.

 

Nécessité d'exposer une réflexion

 

sur le bio-mimétisme en peinture, en design, en slowdesign.

 

 

 

22 AVRIL 2018

JOURNÉE DE LA PLANÈTE

 

 

 

 

 

 

Dimanche       21 / 06 / 2020

 

 

 

 

En ce jour,

Une vidéo de l'époque.

 

 

 

 

 

 

De ce travail journalier

 

En photographies d'instants

 

En peinture à l'huile

 

 

 

 

 

 

 

En Inversion de polarité

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :