L'arbre à rêves

par Thierry Onteniente  -  3 Juin 2016, 07:27

Depuis quelques semaines,

l'association Be hOpe,

enfin créée,

s'est engagée dans la construction

d'un "Arbre à rêves" dans un collège sur Nice.

Nous avons ainsi commencé son élaboration

avec différentes matières à valoriser:

vieux pneus, bouteilles plastiques,

canettes,

etc...

Naturellement les capsules de cafés sont venues s'insérer dans le projet.

Ainsi,

un panier est posé à l'entrée de l'Atelier Loft

pour la récupération de ces fameuses capsules.

Je vous invite à les garder, à les stocker,

et à me les déposer.

L'arbre à rêves

A votre bon cœur donc,

en soulignant que pour cette opération:

1 - Vous contribuerez à la sensibilisation des enfants au recyclage,

inscrit dans un projet pédagogique.

2 - Vous contribuerez au questionnement:


"Qu'est ce que je peux faire de ça?"

3 - Vous contribuerez au recyclage de ces capsules,

en oeuvre artistique, du moins créative.

4 - Vous contribuerez à engager

l'association "Be hOpe" dans ses projets créatifs.

Cet arbre à rêve

aura la fonction de faire le lien

avec les différents professeurs.

Et exposera,

outre la notion de récupération et de recyclage,

l’expression des différentes disciplines

sur le thème de l'arbre.

Collecte et nettoyage. Be hOpe design.Collecte et nettoyage. Be hOpe design.

Collecte et nettoyage. Be hOpe design.

En vous remerciant, et tout particulièrement

l'association Promenade Poétique

qui est partenaire de la démarche.

L'arbre à rêvesL'arbre à rêves

Activité

"vidage et nettoyage des capsules dans l'AtelierLoft"...

Une question vient naturellement sur le tapis:

"...qu'est ce qu' on va faire de tout ça ?"

L'arbre à rêvesL'arbre à rêvesL'arbre à rêves

Un poème?

Un poème de Linda Lo Presti Brun,

professeur d' SVT et poète

pendant que l'arbre se construit:

"Quelques bouteilles en plastique,
Des canettes , aux couleurs vives,
Mi design, mi artistique,
Dans une pose un peu lascive,

L'arbre à rêve prend racine,
Entre les doigts et les mots,
Le fil de fer nous dessine
Une arabesque de rameaux.

On recycle sans problèmes,
Vendeurs d'objets , circulez.
Car nous avons pour emblème
Recyclage à volonté.

Un vieux tronc fera l'affaire
Pour porter les folles branches.
Des pneus fixés à terre
Rendront ses racines étanches.

Regardez comme il est fier
De trôner au gré du vent.
C'est un arbre de caractère
Né des rêves des enfants."

Linda LO PRESTI

L'histoire continue.

L'histoire de l'arbre à rêves continue son chemin.

Doucement. Lentement.

Premiers essais,

la contrainte de la récup. impose la patience.

Impose d'inverser les modes de constructions.

Le squelette de l'arbre à rêves trouve une place,

naturellement dans un puits de lumière,

l'espace d'un instant.

L'arbre à rêves
L'arbre à rêves
L'arbre à rêves

L'objet créatif devient modulable.

Transformable.

Quelques photographies

histoire d'intégrer le numérique dans le projet.

L'arbre à rêvesL'arbre à rêvesL'arbre à rêves

Et forcement, une vidéo.

A mi chemin.

Mais à mi chemin,

il reste " tout " à faire.

Ironie.

Voilà que Mélany et Clémence,

futures professeurs d'svt,

s'inspirent dans un jeu de photographies.

L'arbre à rêvesL'arbre à rêves
L'arbre à rêvesL'arbre à rêves

Mais le plus important est là:

L'arbre à rêves
L'arbre à rêves
L'arbre à rêves
L'arbre à rêves
L'arbre à rêves
L'arbre à rêves
L'arbre à rêves
L'arbre à rêves
L'arbre à rêves
L'arbre à rêves
L'arbre à rêves

De ces dessins.

De ces tout premiers dessins,

De ces poèmes,

Une année est passée.

Les capsules sont là,

et l'arbre vient d'être planté.

Une année depuis la collecte des capsules,

Une année de bouteilles plastiques,

Avec une histoire en commun.

Pas pour rien.

Voilà que l'arbre est planté,

en place de palmier.

Nous avons dansé.

Oui nous avons dansé avec les incertitudes et les inquiétudes du plastique.

Aussi bizarre que cela puisse paraître,

avec un petit rien, pas grand chose,

nous nous sommes cassé la tête.

Si, si, je vous assure.

Linda Lo Presti Brun, Christine Ferullo, Mélanie Paulhe, Clémence Prénat et moi même

nous nous sommes employés à sensibiliser sur les plastiques.

Sur la récup.

Mais aussi sur l'arbre,

sur l'arbre de vie,

sur l'arbre à rêve.

Qu'importe la forme,

du moment que le questionnement est là.

L'arbre à rêvesL'arbre à rêvesL'arbre à rêves

Il continue son chemin, son évolution.

Sa transformation.

C'est tout l’intérêt du projet.

L'arbre à rêves

Il est là. Sous nos yeux.

Et déjà, il interroge les observateurs:

L'arbre à rêves

Les questions fusent.
Les critiques vis à vis des plastiques exposés
sont bien là.

Et le devenir de cet arbre, planté aux yeux de tous, pousse au questionnement.

D’une certaine manière, le premier objectif créatif est atteint.

L'arbre à rêves

Point de nécessités à expliquer

l’importance des plastiques dans notre société,

leurs conséquences.

L'arbre à rêvesL'arbre à rêvesL'arbre à rêves

Mon axe de travail est basé sur cette notion de surconsommation

de notre société,

avec l’engagement de chercher une forme de poésie à cette réflexion.

L'arbre à rêves

L'Arbre à rêves est modulable, transformable.

Il pourra se nourrir de nouvelles bouteilles,

continuer à se construire.

Les capsules ?

A vrai dire elles sont encore en préparations.

Quelques idées demandent un peu de temps.

Les canettes? En préparations, aussi.

Précisions : 400 ans, c'est, d’après ce que j'ai lu, le temps pour se dégrader, cela pollue les océans et fini dans nos assiettes.

Et même si une partie infime est recyclé industriellement, ou le sera,

Il me semble important qu'on se penche sur cette matière.

Ceci dit, à vous, à vous seuls, de partager et d'en parler.

Pourquoi ?

Parce qu'il le faut.

Les plastiques sont là.

Et nous avons à trouver quoi en faire.

C'est une vraie nécessité.

Petites expérimentations,

histoire de donner des idées,

"L'arbre à rêves" est ainsi posé pour continuer à pousser.

Mais parce que avant tout je reste photographe ou peintre,

voici quelques voies poétiques, créatives...

L'arbre à rêves

En inversion de polarité, simplement,

L'arbre à rêvesL'arbre à rêvesL'arbre à rêves

La proposition présente est donc de continuer à collecter d'autres attributs,

pour faire vivre et grandir cet arbre, et que les enfants se l’approprient.

Quelques idées (techniques) sont dans les tiroirs,
mais pour l'instant, nous avons envisagé simplement une expo photo (les photos de Clémence Prénat et Mélanie Paulhe sont superbes, et un livre photo sera peut être ré
alisé...).

Par ailleurs,

et c’est sans aucun doute la pierre angulaire du projet,

on peut imaginer d'autres professeurs dans d’autres matières enseignées

qui viendraient s'inscrire dans la démarche de cet arbre.

L’idée est au final simple :

la symbolique de l’arbre reste universelle et s’inscrit dans toutes les matières,

que ce soit en Français, en Physique, en Chimie, en SVT ou bien en Mathématiques…

Une manière ludique de transmettre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :