Promesse

par Thierry Onteniente  -  18 Mars 2020, 06:21

 

 

 

"Promesse"    est un nouvel article dans un changement de cap.

Celui du début, du tout début du confinement.

 

Pour ceux qui viennent d'arriver sur le blog,

il faut comprendre que vous êtes dans une sorte de galerie virtuelle sans publicités.

 

C'est une expérience d'écritures et de photographies  en mouvement créatif:

Chaque article prend une date de parution,

                      et va se construire peu à peu au fil du temps.

 

L'idée, le concept est une mise en pratique du Slowdesign

dans l'univers du web.

 

Début de confinement, je ne peux que vous inviter à l'écriture.

Je partage ici une démarche.

 

 

 

 

 

 

Un regard sur un monde.

Un monde, comme un grain de sable.

 

 

Un grain de sable.

 

Comme une petite planète bleue.

Bleue plantée dans l’infini des cieux.

 

Une toute petite planète,

Bleue comme tes yeux.

 

 

 

Oui

 

 

Toujours, et encore

Univers à part entière.

 

Bleue

 

 

 

 

 

 

Bleue

Comme une peinture dans le creux de ton cou.

 

Oui

Je t'écoute.


 

 

 

 

Promesse

 

 

Pourtant,

Bleue qu’il y a peu,

Anthropocène, tu es devenue grise.

 

Oui

 

Et c'est bien le bleu qu'il faut défendre.

 

 

 

Promesse

 

 

 

 

 

 

 

Mais voilà, que cette fois,

 

C'est une petite chauve souris,

Tête à l’envers,

Ou un pangolin,

Pas si vert,

 

Massacrés, braconnés, mangés

Par une humanité sans conscience,

 

Qui poussent le monde

A regarder derrière le miroir de ses actes.

 

 

Petite chauve souris, tête à l’envers,

 

Petit Pangolin carapace en brun,

 

Qui viennent défendre notre petite planète bleue.

 

N'est ce pas une ironie?


 

Bleue.

 

 

Oui une petite chauve souris, 

 

Ou Pangolin de rien,

 

 

Face à une humanité déjà confinée 

 

Depuis longtemps dans un système avorté

 

C’est par vous que l’impensable se réalise.

 

 

 

Petite chauve-souris,

 

Toi si diabolisée par le passé,

 

Petit Pangolin

Ignoré,

 

 

Pourquoi venez-vous sauver cette petite planète bleue

 

 dans le drame et la fatalité?

 

 

Voies respiratoires des plus fragiles,

 

Voies respiratoires des plus sages infectées,

 

Peut -être,

 

Peut-être que l'humain prendra conscience

 

Sans attendre les 200 ans entendus ?

 

 

 

 

 

Promesse

 

 

 

 

 

 

 

D’une Chine en symboles

 

Qui vient sonner le glas 

 

 

 

Mondialisation et Production de masse

 

Surpeuplée, confinée

 

 

Surconsommation en réductions mentales

 

Pour assouvir les intérêts financiers

 

 

Pollution sans nom

 

Qui génère des milliers de morts

 

Sans vouloir les regarder

 

Pollution si importante

 

Que l’humanité s’était résignée

 

 

Fatalement l’impensable se réalise.

 

 

 

 

Humanité devenue individualités,

 

Narcisses en chacun d'entre nous

 

Responsables dans le Non-Dit,

 

 Mesurent l’ampleur du défi.

 

 

 

 

 

 

 

Femmes et Hommes

 

En noir jaune ou vert

En blanc en rouge

 

 En bleu

 

 

Femmes et Hommes

 

Se battent pour faire vivre.

 

 

 

 

 Et, confinement oblige

 

il semble que la vague de conscience

 

ressemble peu à peu à un tsunami.

 

 

 

 

"Ils regardent en l'air pour s'ériger, pourtant les Dieux sont biens sous leurs pieds."

"Ils regardent en l'air pour s'ériger, pourtant les Dieux sont biens sous leurs pieds."

 

 

 

 

 

Parce qu'il y a bien longtemps que nous aurions dù,

 

Socialement, Politiquement, Economiquement,

 

 

Changer de cap

 

 

 

Changer de cap

 

Avec l’espoir à simple niveau

 

Celui de développer une école

 

 

Oui

 

Une petite école du design

 

Du Slowdesign en recyclage.

 

 

Petite

 

Pour développer l'attention requise

 

Pour écouter et regarder la matière

 

Pour montrer et développer

 

Ce que l’on peut faire avec des petits riens.

 

 

 

 Une, deux personnes,...pas plus.

 

 

 

 

 

Oui, Je t'ai fait une promesse. 

Aussi je continue.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :