EXPO-ATELIER

par Thierry Onteniente  -  12 Décembre 2019, 08:22

 

 

 

  Exposition-Atelier en Slowdesign

Observatoire Océanologique de Villefranche sur mer

Temps: 4 heures fractionnées.

 

 

 

 

Ici, nous parlons de la mer,

et la recherche bas son plein dans l’infini petit.

Les enjeux, les défis que  l'humanité s'impose,

se retrouvent dans les éprouvettes de ces chercheurs.

On parle de génétique, d’acides aminés, de protéines,

de luminescence, et de tant d’autres choses...à découvrir,

constituant il faut le rappeler, les bases de nos organismes.

 

 

Le slow science propose, proposait lors d'une conférence il y a quelques années,

une méthode de recherche qui laisse le temps à l’expérimentation.

Un besoin tout particulier pour les scientifiques.

 

Le slow science, condition de travail,

pose la problématique du structurel, du comment rechercher.

La notion de temps prend sa valeur

dans l’imaginaire que l’on s'accorde à poser, à chercher,

pour aboutir à d'éventuelles projections, de constructions possibles.

 

 

 

 

 

 

Le slowdesign est basé sur le même principe,

à la différence que la matière étudiée se trouve sur un autre plan:

Celui du recyclage.

 

 

 

 

 

 

 

                                 Temps I                                        

Exposition Conférence

 

"des possibles avec des petits riens,

ou la mécanique de la sérendipité dans le recyclage »

                                     

Présentation de l'association Be hOpe

 Présentation de divers projets en recyclage exposés

La photographie comme outil de revalorisation

 

 

EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER

 

 

Invitation aux trois heures d'ateliers :

« Trouver un objet perdu, abandonné »

 

Avec une question:

 

 "Qu'est-ce que je peux faire de ça?"

 

 

Pendant que l’exposition est en mouvements journalier.

 

 

 

Temps II

Atelier

Le challenge est de se retrouver avec des scientifiques et adultes

pour leur proposer cet atelier de « Re-Cyclage ».

 

 

Ils et elles connaissent bien la notion du recyclage

mais aussi celle de sérendipité en tant que chercheurs.

Ils sont au cœur des enjeux environnementaux

et ceux de la recherche.

 

Enthousiastes, curieux, et amusés devant les lampes et tableaux exposés,

nous avons envisagé les 3 heures d'atelier de slowdesign.

 

Objets trouvés, abandonnés au fond d'un placard,

souvent avec l'intention d'en faire quelque chose un jour,

ils serviront de "création en devenir" lors des 3 séances.

 

C'est du court, très court pour expérimenter les joies du slow.

Certains ne pouvant venir qu'une fois sur trois: 

 

                          "Qu'est-ce que je peux faire de ça?"

 

 

 

                                        

Autant vous dire que j’ai été agréablement servi :

EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER

 

 

Temps III

 

 

 

Petits « riens » ayant perdus leurs fonctions premières,

 

                     exposés pour leur offrir un autre regard, une autre valeur.

 

 

EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER
EXPO-ATELIER

 

 

Aussi parce que le jeu de sérendipité se joue avec le numérique,

un petit montage de photographies, en inversion de polarité.

 

Juste pour forcer l'imaginaire et risquer d'observer d'autres possibles:

 

 

 

 

 

L'exposition-atelier au CNRS de Villefranche,

                                               l'Observatoire Océanologique a été positive.

 

Le mot « Re-Cyclage » marquera ce temps.

 

 

 

 

 

Un tableau, nouveau, y est exposé parmi d'autres toiles.

 

 

 

                                           Aucune explication du tableau.

Juste posé logiquement

                         au milieu de cet institut de recherche fondamentale.

 

 

  Il reprend les bases du mythe d'Echo et Narcisse.

                                      Sur les bases de l' Anthropocène.

 

 

 

 

 

 

 

En remerciant tout particulièrement l'ensemble de l'observatoire

pour ces instants chaleureux et positifs.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :